Production

La production de mozzarella à base de ferments lactiques, dans le respect de la tradition, est un choix plus astreignant par rapport à la production de mozzarella à base d’acide citrique.

Du point de vue technologique, après avoir pasteurisé le lait cru, on y ajoute les ferments sélectionnés et la présure. Les phases de mélange et de coupe s’alternent à des temps de pause de plus de trois heures, nécessaires pour que les ferments lactiques agissent naturellement, et permettant de donner cette saveur et cet arôme typiques qui caractérisent une mozzarella au goût frais et délicat.

Nous avons choisi de nous spécialiser et d’ investir dans des établissements à l’avant-garde technologique - haute automation, mise à jour continue -, et nous l’avons fait en visant à offrir, encore et toujours, un produit aux qualités organoleptiques excellentes, dans le respect des caractéristiques établies par le cahier des charges de la production de mozzarella.

Les TESTS DU PRODUIT confirment que nous avons fait le bon choix.